Rechercher & Coordonnées en bref
Collège Paul Langevin - 40 rue Daisy 93700 Drancy - Téléphone : 01.48.36.58.96

Bienvenue sur le site internet du Collège Paul Langevin

NOUS VOUS SOUHAITONS UNE AGRÉABLE VISITE !
Article à la une

Signature du contrat pour le nouveau collège

Quelques élèves ont représenté l'établissement à la signature du contrat de Partenariat Public Privé pour la construction du nouveau collège. Ils ont pu observer les plans et poser des questions.
Article à la une

Visite Opéra Bastille

Article à la une

Projet Contes étiologiques

Les élèves du collège et des deux écoles élémentaires se sont retrouvés deux demi journées au mois de février pour réaliser des contes étiologiques avec les enseignants, par groupes de 5. 
Certains contes ont ensuite été illustrés par des élèves de grande section des écoles maternelles du secteur. 

Découvrez ci-dessous leur travail :

 

Pourquoi les gâteaux sont-ils nappés ?

 
A
utrefois, les boulangeries n’existaient pas encore. Mais les gâteaux étaient tous semblables, sans décorations. Les boulangers n’avaient pas d’imagination, ils faisaient toujours la même chose. Puis un gâteau se rebella et cria : « J’en ai assez ». A l’époque, les boulangers travaillaient dans le château du roi, c’était au Moyen-Age. Le gâteau allait de fête en fête et voyait ses camarades se faire manger par des gens.
Tout à coup, une petite fille l’aperçut, elle voulut le manger mais il cria : « Stop, ne me mange pas, s’il te plait aide moi à la place ! ».
La petite fille regarda le gâteau avec des yeux stupéfaits :
  • « Mais pourquoi as-tu besoin d’aide ?
  • Car j’en ai assez d’être comme les autres, je veux être coloré, avec des perles, de la chantilly et être nappé.
  • D’accord, je vais t’aider, nous allons à la cuisine du château. »
 
Une fois arrivé là-bas elle remarqua qu’il n’y avait pas les ingrédients nécessaires. « Qu’allons-nous faire dans ce cas-là ? » dit le gâteau. La petite fille le pimenta un peu mais il n’aimait pas le piment donc ils repartirent dans la cuisine pour trouver les bons aliments. Et à ce moment-là, elle lui rajouta du sel car elle ne s’y connaissait pas en cuisine mais elle avait beaucoup d’idées pour la décoration.
 
La petite fille décida de demander à un cuisinier du roi. Le cuisinier décida d’aider la petite fille. Il demanda : « Que préférez-vous ? ». La petite fille demanda : « Je voudrais napper le gâteau avec du chocolat et du beurre. ».
 
Le cuisinier apprit à la petite fille comment fondre le chocolat avec du beurre. Ensuite la petite fille nappa le chocolat sur le gâteau. Puis la petite fille donna le gâteau au roi. Le roi le mangea et dit : « C’est délicieux, bravo ! Tu seras apprentie cuisinière. » Il décida de la poster en apprentie cuisinière.
 
Tous les jours la petite fille prépara des gâteaux nappés au chocolat. Les gens se bousculaient pour goûter les gâteaux. Tout le monde adorait les gâteaux. Et c’est depuis ce jour que les gâteaux sont nappés.

 

 
Pourquoi l’oignon fait-il pleurer ?
 

A l’époque l’oignon ne faisait pas pleurer, tout le monde disait que c’était i, régal. Les gens organisaient des repas pantagruéliques. Quand on le mijotait, ses effluves donnaient l’eau à la bouche, pimenté ou encore nappé d’une sauce, c’était délicieux.
Mais un jour par mégarde ils les arrosèrent avec de l’eau chaude au lieu de l’eau froide pour arroser.
Puis les oignons devinrent acides, quasiment immangeables. Une personne mourût en le mangeant tout cru. C’est alors que le chef de la tribu trouva le sorcier du village et passa un marché avec lui :
  • Oh Grand sorcier ! Rends ce bon goût aux oignons.
  • Très bien, mais tu dois passer une épreuve …
 
Il devra sauter au-dessus du volcan maléficus maximus et arriva à côté du sorcier qui lui dit : « Bravo ! Tu es quelqu’un de brave. Je redonnerai le bon goût des oignons »
 
L’homme très fier de lui parti sans dire un mot.  Mais pour son arrogance, le sorcier rajouta une malédiction sur l’oignon. Et c’est ainsi que l’oignon fit pleurer les yeux de l’homme quand il le coupait.
 

 
 
Comment le chameau a eu sa bosse ?
 
 
 IL était une fois un chameau qui n’avait ni bosse ni rien d’autre sur le dos.
Il n’aimait pas travailler et adorait se régaler alors que les autres animaux devaient travailler pour les hommes.
Un lundi matin, le chameau décida d’aller manger car il n’avait pas envie de travailler. Puis il rencontra un âne qui lui demanda : « Veux-tu venir trotter avec nous ? ». Le chameau lui répondit : « Non » et continua sa route dans le désert chaud.
Soudain, il sentit des effluves de fromage qu’il suivit. Lorsqu’il trouva les fromages, il les mangea et continua sa route. Après quelques heures, il sentit une douleur sur son dos. Il alla consulter la fée du désert.  Celle-ci nappait un gâteau quand soudain, elle entendit : « Toc, toc, toc ! » Elle alla ouvrir la porte, vit le chameau et lui demanda  ce qu’il faisait là. Le chameau lui  répondit : « J’ai une douleur sur mon dos, veux tu m’aider je t’en supplie. » La fée lui demanda alors de rentrer.
  • « Oh chameau !, qu’as-tu fait pour mériter ça ? » dit la fée
  • «  Mais de quoi parles-tu fée du désert ? »
  • «  De ta bosse, tiens, regarde ! » dit la fée en lui tendant le miroir
  • « Oh misère ! mais il n’y a pas qu’une bosse il y en a deux ! Je l’ai mérité car je n’aidais pas les autres, je me régalais avec des repas pantagruéliques mijotés au feu de bois ! »
Depuis ce jour-là, les chameaux ont une réserve dans leurs deux bosses qui leur permettent de ne pas manger pendant au moins une semaine.
 

 
Pourquoi la soupe fait-elle grandir ?
 
 
 Il était une fois un garçon nommé Pierre. Il était de petite taille, mais très intelligent. Ses parents se moquaient toujours de lui. Pierre n'était pas content de sa petite taille, il était malheureux et se sentait vexé par les moqueries de ses parents et des autres enfants.
 
Un jour, Pierre se promena tout seul dans la forêt. Il rencontra un magicien, qui s'appelait Carl. Pierre lui demanda de lui donner quelque chose pour le faire grandir. Le magicien réfléchit : « Je vais te donner la meilleure chose sur terre ! Une soupe ! Mais pas n'importe laquelle : il faudra ajouter un ingrédient magique : la carotte. »
 
Alors, le garçon prépara la soupe. Il courut dans un champ voisin et tira une carotte du sol. Il l'ajouta à sa soupe et la but. Il grandit de 90 centimètres.
 
Le petit garçon, qui n'était plus si petit que ça, fut heureux de sa taille. Il prévint tout le monde et transmit la recette magique à ceux qui la souhaitaient.
 
Depuis ce jour, on dit que la soupe fait grandir.
 
 
 

 
Pourquoi les lapins mangent-ils des carottes ?
 

Autrefois, les lapins mangeaient tout et n'importe quoi. Ils étaient très mignons, mais très grognons et détestés par les animaux et même par les hommes. 
Un jour, leurs cousins les lièvres vinrent leur rendre visite pour leur offrir des petits pois. Mais les lapins râlèrent au lieu de les remercier : « Screugneugneu… Vous tombez mal car on était en train de dormir. Vous nous avez réveillés ! » Et ils leur claquèrent la porte au nez.
Plus tard, dans la même journée, les écureuils vinrent aussi leur rendre visite. Ils leur offrirent des noisettes. Mais les lapins râlèrent encore au lieu de les remercier : « Screugneugneu… Vous tombez mal ! Vous nous avez dérangés pendant notre sieste ! » Et ils leur claquèrent la porte au nez encore une fois.
Un jour, les animaux en eurent assez du sale caractère des lapins. Ils allèrent se plaindre au lion, le roi des animaux :
« J'en ai assez du caractère de chien des lapins ! dit l'écureuil. Je leur offre généreusement des noisettes et eux, ils me traitent comme un chien !
– Laissez-leur encore une chance, proposa le lion. C'était peut-être une erreur... »
Mais le lièvre prit la parole à son tour :
« Moi aussi, j'en ai assez de ces lapins et de leur caractère de cochon ! Ils polluent notre forêt avec leurs Screugneugneux !
– Assez ! Rugit le lion. A partir d'aujourd'hui, nous allons leur donner à manger des carottes car nous savons bien qu'elles rendent aimables.
– Voilà un excellent plan ! répondirent en chœur les animaux de la forêt.
Les animaux organisèrent alors un festin pantagruélique pour les lapins. Chacun mit la main à la pâte. Ils cuisinèrent leurs spécialités. Les lièvres firent des « carrot cakes » nappés d'un glaçage sucré. Les écureuils firent du jus de carottes pimenté. Les ours concoctèrent des carottes râpées, assaisonnées au citron vert. Les taupes préparèrent de la soupe de carottes, mijotée dans une grande marmite. Les hirondelles firent sauter des carottes à la poêle dans du beurre fondu. 
Les lapins furent attirés par les effluves exquis de ces plats. Ils dévorèrent tout. Ils avaient bien mangé : quel régal ! Ils décidèrent  de se nourrir uniquement de carottes et devinrent beaucoup plus aimables.
Depuis ce jour, les carottes sont le plat préféré des lapins qui ne sont plus grognons du tout. Au contraire, ils sont doux, aimables, gentils et les enfants les adorent. 


 


Pourquoi le panini est- il aplati ?
 
 
 Autrefois , le panini était rond , car il était  préparé par des vieilles paysannes qui aimaient faire de la nourriture pantagruélique. Tous leurs paninis étaient un régal rond à voir et à manger.                                                                    
 
Mais un jour, une vieille dame qui était chargée de mijoter les paninis, écrasa l’un d’eux avec sa chaussure et la marque de la semelle resta sur le panini. Elle eut honte et décida de cacher son horrible méfait.  Elle le cacha sous  un banc près de la cuisine. Un paysan qui avait une faim pantagruélique passa par-là, il vit le panini aplati, puis le dévora ! Il le trouva si délicieux qu’il en réclama d’autres.
 
Alors les autres vieilles dames se demandèrent comment cela a pu arriver. La dame qui l’avait écrasé avoua ce qu'elle avait fait. Les autres vieilles dames eurent une idée ; c’était de ne fabriquer que des paninis aplatis.
 
Pour cela elles devaient fabriquer une machine à  aplatir les paninis. Il sortait de cette machine des effluves délicieuses. Pour pouvoir montrer leur nouvelle création,  elles organisèrent une fête. Tous les villageois et villageoises vinrent pour goûter cette merveille.  Avant de servir les paninis il fallut les napper avec du fromage fondu. Et tous les villageois et villageoises furent heureux.                                                                                                                                                    
 
Voilà pourquoi le panini est toujours aplati    !                               

 
                                                     
Pourquoi le Piment est-il piquant ?
 
 

Autrefois, le piment était sucré et on adorait le napper avec du chocolat. C’était un vrai régal mais à cause d’une tempête, il n’en restait plus qu’un. Un villageois passa par là et vît un piment. Il s’empressa de la prendre car c’était le dernier.
 
Il le ramena chez lui et eu une idée : il voulût le cultiver en haut d’une montagne où la terre était sacrée et où les plantes poussent très vite. Mais pour arriver à la montagne sacrée, il doit parcourir un long voyage. Il prît une carte pour aller à la montagne, monta sur son cheval et se mît en route. Il partit et arriva dans un grand lac. Là, il vît un monstre marin. Le villageois remarqua que le monstre regardait beaucoup son piment et eût alors une idée : il prît une écorce d’arbre et la coupa en forme de piment. Il la colora en rouge puis la montra au monstre qui crût que c’était vraiment du piment. Il lança alors la branche très loin, et le monstre s’empressa d’aller la chercher.
 
Pendant ce temps, le villageois passa de l’autre côté et évita le monstre. Il arriva pourtant devant un volcan et devait le traverser. Il décida de passer par le haut du volcan. Le villageois et son cheval avançaient  quand le cheval prît peur et sauta. Le piment tomba alors dans le volcan. Le villageois perdu tout espoir lorsqu’il sentit l’effluve du piment qui mijotait. Il vît une chose rouge sortir et la suivit, puis réussi à l’attraper. Il continua son chemin mais vît un immense et terrible dragon en chocolat mais réussit à le tromper en lui montrant le piment.
 
Plus tard, il arriva à montagne sacrée et prépara sa culture de piment. Il planta les graines dans les terres sacrées et immédiatement eu pleins de piments. Un jour, il le goûta à un repas pantagruélique, et se rendit compte que le plat était pimenté !
 
Et c’est pour ça qu’il ne fait pas faire tomber des aliments dans un volcan !


 
Pourquoi le soleil est-il jaune ?
 


Un jour, une belle jeune femme accouchait d’un bébé jaune. Elle le nomma « Soleil ». Il était si intelligent que trois jours après sa naissance, il savait déjà compter jusqu’à sept. Soleil était tellement jaunâtre qu’il produisait de la lumière et c’est grâce à lui que l’agriculture se développait et que le pays était prospère. Cette lumière avait aussi pour force de rendre aveugle une personne humaine. Plus il grandissait, plus les hommes étaient jaloux et lui car il était supérieur. Le roi de leur village disait que « la personne la plus intelligente du pays allait devenir roi ».
Alors Soleil fût élu roi. En vieillissant, Soleil devint toxique car ses organes s’usaient avec le temps/
 
Un jour les hommes complotèrent un plan pour savoir comment l’énergie de Soleil était renouvelable. Les premiers dirent « Il faut le tuer et prendre son énergie. Qui est avec moi ? ». Tous les hommes répondirent : « nous allons le tuer ce soir ». Ils prirent tous une arme pointue, des épées ou des couteaux ainsi que des fusils. Ils entrèrent dans la maison du Roi, puis coururent dans la chambre de Soleil. Ils lui demandèrent : « pourquoi ton énergie est renouvelable ? ».  Il répondit « je n’en sais rien, je suis né comme ça. ». Un des hommes dit « Menteur, espèce de menteur », et il le tua d’un coup de couteau. Soleil fût d’abord énervé, se mît en boule et succomba à ses blessures.
 
Avant de mourir, Soleil jura qu’il continuera d’éclairer les hommes pour l’éternité et qu’il restera dans cette position ronde avec sa couleur de peau initiale.
 
Et c’est pour ça que le soleil est jaune.

 
 
 
Pourquoi la baleine est-elle si grosse ?
 

 
Il y a bien longtemps, vivait une baleine dans la mer. Elle était très mince et très belle. Chaque jour, elle allait se faire belle chez le coiffeur avec ses amies. C’était la plus belle des baleines de la mer.
 
Un soir, cette baleine eût envie d’aller au restaurant. Quand elle rentra, tout le monde l’admirait. Le cuisinier était jaloux car lui était laid et gros. Elle commanda un repas complet et non pimenté avec un dessert sans nappage au chocolat, pour sa ligne.
Mais quand même, ce fût un repas pantagruélique.
 
Le cuisinier, au lieu de lui donner ce qu’elle avait commandé, lui donna autre chose de pimenté pour l’apéritif, de mijoté pour le plat, et un gâteau nappé de chocolat pour le dessert.
Il alla la servir sur la table où elle s’était installée, quand elle lui dit « Qu’est-ce que c’est que cette effluve ? ». Sans perdre de temps, elle se régala de ce menu trafiqué par le cuisinier lui-même.
 
Et le lendemain matin, quand elle se réveilla, elle était devenue grosse. Elle pleura toutes les larmes de son corps, sans s’arrêter.
Toute sa descendance allait devenir comme elle, donc grosse !
 
Et depuis ce jour-là, toutes les baleines sont grosses.


  

 
Comment le perroquet est devenu multicolore ?
 
 

 
Hawai fait partie du continent asiatique.  A Hawaï, il fait beau et il y a beaucoup de
fruits. Autrefois, les perroquets étaient gris. Il y avait un perroquet se nommant
Jacques et il était très courageux et très dévoué.
 
Un jour de mauvais temps, une grêle tomba sur la tête de son ami. Il le sauva. Il l'attrapa par les pattes puis le jeta dans un nid rempli de plumes où il atterrit avec douceur. Son ami fut trés reconnaissant. Il lui offrit une très longue corde pour le remercier.
 
Soudain, il entendit un bruit, il alla regarder et il vit un faucon qui volait la récolte de fruits. Tout d'un coup, il prit une corde et le lança sur ces pattes puis il l'attacha sur un tronc d’arbre. Le bon dieu décida de le récompenser pour son courage et ses belles actions et lui offrit des couleurs.
 
C'est ainsi que les perroquets sont  devenus multicolores.

 

Pourquoi les Japonais aiment-ils le riz ?
 
 
 
Jadis, un homme très pauvre et très vieux vivait dans une petite maison en forme de champignon. Devant sa maison coulait un lac qui inondait souvent son domicile. Celui-ci était fragile à cause des tremblements de terre.
Un jour, alors qu’il sortait, il aperçut des petites graines blanches dans le lac. Quelques jours après, un tremblement de terre eu lieu et le lac inonda de nouveau sa maison. Des petites billes blanches flottaient

autours de lui. Comme le temps s’éclaircissait, le soleil chauffa l’eau du lac, ce qui fît gonfler ces graines et comme il était bloqué dans sa maison, il décida de les goûter. Il trouva que c’était un vrai régal. Il voulut refaire ce plat et décida de remplir un petit sac de graines. Il nagea sous sa maison, puis se rendit sur une colline non touchée par l’eau. Il y trouva une maison équipée, prit une casserole, y mit de l’eau puis versa les graines qui commencèrent à mijoter.
Il chercha alors des épices pour assaisonner le plat. Il décida de le pimenter. Des effluves sortaient de la casserole lorsque les graines furent cuites. Il les mit dans une assiette et les trouva très bonnes, mais il manquait quelque chose. Il les nappa d’une sauce, s’assit sur la chaise, prit sa fourchette et trouva que c’était un régal.
Après ce repas, il prit la décision de faire goûter son nouveau plat à tout le Japon en invitant tous les amis et en cuisinant un repas pantagruélique. Plus années après sa mort, les hommes du pays nommèrent les graines « le riz » car c’était le nom du vieil homme. Depuis ce jour, tout le monde aime le riz au Japon.
 
 



 
Article à la une

Atelier du son à la composition

Mardi 30 mai : classe de 4ème3 à la Philharmonie















Présentation
Accès Pronote
Menus cantine
Nous contacter
DERNIÈRES INFORMATIONS

Derniers Articles Publiés



  • Quelques élèves ont représenté l'établissement à la signature du contrat de Partenariat Public Privé pour la construction du nouveau collège. Ils ont pu observer les plans et poser des questions.

    Signature du contrat pour le nouveau collège

  • Visite Opéra Bastille

  • Les élèves du collège et des deux écoles élémentaires se sont retrouvés deux demi journées au mois de février pour réaliser des contes étiologiques avec les enseignants, par groupes de 5. 
    Certains contes ont ensuite été illustrés par des élèves de grande section des écoles maternelles du secteur. 

    Découvrez ci-dessous leur travail :

     

    Pourquoi les gâteaux sont-ils nappés ?

     
    A
    utrefois, les boulangeries n’existaient pas encore. Mais les gâteaux étaient tous semblables, sans décorations. Les boulangers n’avaient pas d’imagination, ils faisaient toujours la même chose. Puis un gâteau se rebella et cria : « J’en ai assez ». A l’époque, les boulangers travaillaient dans le château du roi, c’était au Moyen-Age. Le gâteau allait de fête en fête et voyait ses camarades se faire manger par des gens.
    Tout à coup, une petite fille l’aperçut, elle voulut le manger mais il cria : « Stop, ne me mange pas, s’il te plait aide moi à la place ! ».
    La petite fille regarda le gâteau avec des yeux stupéfaits :
    • « Mais pourquoi as-tu besoin d’aide ?
    • Car j’en ai assez d’être comme les autres, je veux être coloré, avec des perles, de la chantilly et être nappé.
    • D’accord, je vais t’aider, nous allons à la cuisine du château. »
     
    Une fois arrivé là-bas elle remarqua qu’il n’y avait pas les ingrédients nécessaires. « Qu’allons-nous faire dans ce cas-là ? » dit le gâteau. La petite fille le pimenta un peu mais il n’aimait pas le piment donc ils repartirent dans la cuisine pour trouver les bons aliments. Et à ce moment-là, elle lui rajouta du sel car elle ne s’y connaissait pas en cuisine mais elle avait beaucoup d’idées pour la décoration.
     
    La petite fille décida de demander à un cuisinier du roi. Le cuisinier décida d’aider la petite fille. Il demanda : « Que préférez-vous ? ». La petite fille demanda : « Je voudrais napper le gâteau avec du chocolat et du beurre. ».
     
    Le cuisinier apprit à la petite fille comment fondre le chocolat avec du beurre. Ensuite la petite fille nappa le chocolat sur le gâteau. Puis la petite fille donna le gâteau au roi. Le roi le mangea et dit : « C’est délicieux, bravo ! Tu seras apprentie cuisinière. » Il décida de la poster en apprentie cuisinière.
     
    Tous les jours la petite fille prépara des gâteaux nappés au chocolat. Les gens se bousculaient pour goûter les gâteaux. Tout le monde adorait les gâteaux. Et c’est depuis ce jour que les gâteaux sont nappés.

     

     
    Pourquoi l’oignon fait-il pleurer ?
     

    A l’époque l’oignon ne faisait pas pleurer, tout le monde disait que c’était i, régal. Les gens organisaient des repas pantagruéliques. Quand on le mijotait, ses effluves donnaient l’eau à la bouche, pimenté ou encore nappé d’une sauce, c’était délicieux.
    Mais un jour par mégarde ils les arrosèrent avec de l’eau chaude au lieu de l’eau froide pour arroser.
    Puis les oignons devinrent acides, quasiment immangeables. Une personne mourût en le mangeant tout cru. C’est alors que le chef de la tribu trouva le sorcier du village et passa un marché avec lui :
    • Oh Grand sorcier ! Rends ce bon goût aux oignons.
    • Très bien, mais tu dois passer une épreuve …
     
    Il devra sauter au-dessus du volcan maléficus maximus et arriva à côté du sorcier qui lui dit : « Bravo ! Tu es quelqu’un de brave. Je redonnerai le bon goût des oignons »
     
    L’homme très fier de lui parti sans dire un mot.  Mais pour son arrogance, le sorcier rajouta une malédiction sur l’oignon. Et c’est ainsi que l’oignon fit pleurer les yeux de l’homme quand il le coupait.
     

     
     
    Comment le chameau a eu sa bosse ?
     
     
     IL était une fois un chameau qui n’avait ni bosse ni rien d’autre sur le dos.
    Il n’aimait pas travailler et adorait se régaler alors que les autres animaux devaient travailler pour les hommes.
    Un lundi matin, le chameau décida d’aller manger car il n’avait pas envie de travailler. Puis il rencontra un âne qui lui demanda : « Veux-tu venir trotter avec nous ? ». Le chameau lui répondit : « Non » et continua sa route dans le désert chaud.
    Soudain, il sentit des effluves de fromage qu’il suivit. Lorsqu’il trouva les fromages, il les mangea et continua sa route. Après quelques heures, il sentit une douleur sur son dos. Il alla consulter la fée du désert.  Celle-ci nappait un gâteau quand soudain, elle entendit : « Toc, toc, toc ! » Elle alla ouvrir la porte, vit le chameau et lui demanda  ce qu’il faisait là. Le chameau lui  répondit : « J’ai une douleur sur mon dos, veux tu m’aider je t’en supplie. » La fée lui demanda alors de rentrer.
    • « Oh chameau !, qu’as-tu fait pour mériter ça ? » dit la fée
    • «  Mais de quoi parles-tu fée du désert ? »
    • «  De ta bosse, tiens, regarde ! » dit la fée en lui tendant le miroir
    • « Oh misère ! mais il n’y a pas qu’une bosse il y en a deux ! Je l’ai mérité car je n’aidais pas les autres, je me régalais avec des repas pantagruéliques mijotés au feu de bois ! »
    Depuis ce jour-là, les chameaux ont une réserve dans leurs deux bosses qui leur permettent de ne pas manger pendant au moins une semaine.
     

     
    Pourquoi la soupe fait-elle grandir ?
     
     
     Il était une fois un garçon nommé Pierre. Il était de petite taille, mais très intelligent. Ses parents se moquaient toujours de lui. Pierre n'était pas content de sa petite taille, il était malheureux et se sentait vexé par les moqueries de ses parents et des autres enfants.
     
    Un jour, Pierre se promena tout seul dans la forêt. Il rencontra un magicien, qui s'appelait Carl. Pierre lui demanda de lui donner quelque chose pour le faire grandir. Le magicien réfléchit : « Je vais te donner la meilleure chose sur terre ! Une soupe ! Mais pas n'importe laquelle : il faudra ajouter un ingrédient magique : la carotte. »
     
    Alors, le garçon prépara la soupe. Il courut dans un champ voisin et tira une carotte du sol. Il l'ajouta à sa soupe et la but. Il grandit de 90 centimètres.
     
    Le petit garçon, qui n'était plus si petit que ça, fut heureux de sa taille. Il prévint tout le monde et transmit la recette magique à ceux qui la souhaitaient.
     
    Depuis ce jour, on dit que la soupe fait grandir.
     
     
     

     
    Pourquoi les lapins mangent-ils des carottes ?
     

    Autrefois, les lapins mangeaient tout et n'importe quoi. Ils étaient très mignons, mais très grognons et détestés par les animaux et même par les hommes. 
    Un jour, leurs cousins les lièvres vinrent leur rendre visite pour leur offrir des petits pois. Mais les lapins râlèrent au lieu de les remercier : « Screugneugneu… Vous tombez mal car on était en train de dormir. Vous nous avez réveillés ! » Et ils leur claquèrent la porte au nez.
    Plus tard, dans la même journée, les écureuils vinrent aussi leur rendre visite. Ils leur offrirent des noisettes. Mais les lapins râlèrent encore au lieu de les remercier : « Screugneugneu… Vous tombez mal ! Vous nous avez dérangés pendant notre sieste ! » Et ils leur claquèrent la porte au nez encore une fois.
    Un jour, les animaux en eurent assez du sale caractère des lapins. Ils allèrent se plaindre au lion, le roi des animaux :
    « J'en ai assez du caractère de chien des lapins ! dit l'écureuil. Je leur offre généreusement des noisettes et eux, ils me traitent comme un chien !
    – Laissez-leur encore une chance, proposa le lion. C'était peut-être une erreur... »
    Mais le lièvre prit la parole à son tour :
    « Moi aussi, j'en ai assez de ces lapins et de leur caractère de cochon ! Ils polluent notre forêt avec leurs Screugneugneux !
    – Assez ! Rugit le lion. A partir d'aujourd'hui, nous allons leur donner à manger des carottes car nous savons bien qu'elles rendent aimables.
    – Voilà un excellent plan ! répondirent en chœur les animaux de la forêt.
    Les animaux organisèrent alors un festin pantagruélique pour les lapins. Chacun mit la main à la pâte. Ils cuisinèrent leurs spécialités. Les lièvres firent des « carrot cakes » nappés d'un glaçage sucré. Les écureuils firent du jus de carottes pimenté. Les ours concoctèrent des carottes râpées, assaisonnées au citron vert. Les taupes préparèrent de la soupe de carottes, mijotée dans une grande marmite. Les hirondelles firent sauter des carottes à la poêle dans du beurre fondu. 
    Les lapins furent attirés par les effluves exquis de ces plats. Ils dévorèrent tout. Ils avaient bien mangé : quel régal ! Ils décidèrent  de se nourrir uniquement de carottes et devinrent beaucoup plus aimables.
    Depuis ce jour, les carottes sont le plat préféré des lapins qui ne sont plus grognons du tout. Au contraire, ils sont doux, aimables, gentils et les enfants les adorent. 


     


    Pourquoi le panini est- il aplati ?
     
     
     Autrefois , le panini était rond , car il était  préparé par des vieilles paysannes qui aimaient faire de la nourriture pantagruélique. Tous leurs paninis étaient un régal rond à voir et à manger.                                                                    
     
    Mais un jour, une vieille dame qui était chargée de mijoter les paninis, écrasa l’un d’eux avec sa chaussure et la marque de la semelle resta sur le panini. Elle eut honte et décida de cacher son horrible méfait.  Elle le cacha sous  un banc près de la cuisine. Un paysan qui avait une faim pantagruélique passa par-là, il vit le panini aplati, puis le dévora ! Il le trouva si délicieux qu’il en réclama d’autres.
     
    Alors les autres vieilles dames se demandèrent comment cela a pu arriver. La dame qui l’avait écrasé avoua ce qu'elle avait fait. Les autres vieilles dames eurent une idée ; c’était de ne fabriquer que des paninis aplatis.
     
    Pour cela elles devaient fabriquer une machine à  aplatir les paninis. Il sortait de cette machine des effluves délicieuses. Pour pouvoir montrer leur nouvelle création,  elles organisèrent une fête. Tous les villageois et villageoises vinrent pour goûter cette merveille.  Avant de servir les paninis il fallut les napper avec du fromage fondu. Et tous les villageois et villageoises furent heureux.                                                                                                                                                    
     
    Voilà pourquoi le panini est toujours aplati    !                               

     
                                                         
    Pourquoi le Piment est-il piquant ?
     
     

    Autrefois, le piment était sucré et on adorait le napper avec du chocolat. C’était un vrai régal mais à cause d’une tempête, il n’en restait plus qu’un. Un villageois passa par là et vît un piment. Il s’empressa de la prendre car c’était le dernier.
     
    Il le ramena chez lui et eu une idée : il voulût le cultiver en haut d’une montagne où la terre était sacrée et où les plantes poussent très vite. Mais pour arriver à la montagne sacrée, il doit parcourir un long voyage. Il prît une carte pour aller à la montagne, monta sur son cheval et se mît en route. Il partit et arriva dans un grand lac. Là, il vît un monstre marin. Le villageois remarqua que le monstre regardait beaucoup son piment et eût alors une idée : il prît une écorce d’arbre et la coupa en forme de piment. Il la colora en rouge puis la montra au monstre qui crût que c’était vraiment du piment. Il lança alors la branche très loin, et le monstre s’empressa d’aller la chercher.
     
    Pendant ce temps, le villageois passa de l’autre côté et évita le monstre. Il arriva pourtant devant un volcan et devait le traverser. Il décida de passer par le haut du volcan. Le villageois et son cheval avançaient  quand le cheval prît peur et sauta. Le piment tomba alors dans le volcan. Le villageois perdu tout espoir lorsqu’il sentit l’effluve du piment qui mijotait. Il vît une chose rouge sortir et la suivit, puis réussi à l’attraper. Il continua son chemin mais vît un immense et terrible dragon en chocolat mais réussit à le tromper en lui montrant le piment.
     
    Plus tard, il arriva à montagne sacrée et prépara sa culture de piment. Il planta les graines dans les terres sacrées et immédiatement eu pleins de piments. Un jour, il le goûta à un repas pantagruélique, et se rendit compte que le plat était pimenté !
     
    Et c’est pour ça qu’il ne fait pas faire tomber des aliments dans un volcan !


     
    Pourquoi le soleil est-il jaune ?
     


    Un jour, une belle jeune femme accouchait d’un bébé jaune. Elle le nomma « Soleil ». Il était si intelligent que trois jours après sa naissance, il savait déjà compter jusqu’à sept. Soleil était tellement jaunâtre qu’il produisait de la lumière et c’est grâce à lui que l’agriculture se développait et que le pays était prospère. Cette lumière avait aussi pour force de rendre aveugle une personne humaine. Plus il grandissait, plus les hommes étaient jaloux et lui car il était supérieur. Le roi de leur village disait que « la personne la plus intelligente du pays allait devenir roi ».
    Alors Soleil fût élu roi. En vieillissant, Soleil devint toxique car ses organes s’usaient avec le temps/
     
    Un jour les hommes complotèrent un plan pour savoir comment l’énergie de Soleil était renouvelable. Les premiers dirent « Il faut le tuer et prendre son énergie. Qui est avec moi ? ». Tous les hommes répondirent : « nous allons le tuer ce soir ». Ils prirent tous une arme pointue, des épées ou des couteaux ainsi que des fusils. Ils entrèrent dans la maison du Roi, puis coururent dans la chambre de Soleil. Ils lui demandèrent : « pourquoi ton énergie est renouvelable ? ».  Il répondit « je n’en sais rien, je suis né comme ça. ». Un des hommes dit « Menteur, espèce de menteur », et il le tua d’un coup de couteau. Soleil fût d’abord énervé, se mît en boule et succomba à ses blessures.
     
    Avant de mourir, Soleil jura qu’il continuera d’éclairer les hommes pour l’éternité et qu’il restera dans cette position ronde avec sa couleur de peau initiale.
     
    Et c’est pour ça que le soleil est jaune.

     
     
     
    Pourquoi la baleine est-elle si grosse ?
     

     
    Il y a bien longtemps, vivait une baleine dans la mer. Elle était très mince et très belle. Chaque jour, elle allait se faire belle chez le coiffeur avec ses amies. C’était la plus belle des baleines de la mer.
     
    Un soir, cette baleine eût envie d’aller au restaurant. Quand elle rentra, tout le monde l’admirait. Le cuisinier était jaloux car lui était laid et gros. Elle commanda un repas complet et non pimenté avec un dessert sans nappage au chocolat, pour sa ligne.
    Mais quand même, ce fût un repas pantagruélique.
     
    Le cuisinier, au lieu de lui donner ce qu’elle avait commandé, lui donna autre chose de pimenté pour l’apéritif, de mijoté pour le plat, et un gâteau nappé de chocolat pour le dessert.
    Il alla la servir sur la table où elle s’était installée, quand elle lui dit « Qu’est-ce que c’est que cette effluve ? ». Sans perdre de temps, elle se régala de ce menu trafiqué par le cuisinier lui-même.
     
    Et le lendemain matin, quand elle se réveilla, elle était devenue grosse. Elle pleura toutes les larmes de son corps, sans s’arrêter.
    Toute sa descendance allait devenir comme elle, donc grosse !
     
    Et depuis ce jour-là, toutes les baleines sont grosses.


      

     
    Comment le perroquet est devenu multicolore ?
     
     

     
    Hawai fait partie du continent asiatique.  A Hawaï, il fait beau et il y a beaucoup de
    fruits. Autrefois, les perroquets étaient gris. Il y avait un perroquet se nommant
    Jacques et il était très courageux et très dévoué.
     
    Un jour de mauvais temps, une grêle tomba sur la tête de son ami. Il le sauva. Il l'attrapa par les pattes puis le jeta dans un nid rempli de plumes où il atterrit avec douceur. Son ami fut trés reconnaissant. Il lui offrit une très longue corde pour le remercier.
     
    Soudain, il entendit un bruit, il alla regarder et il vit un faucon qui volait la récolte de fruits. Tout d'un coup, il prit une corde et le lança sur ces pattes puis il l'attacha sur un tronc d’arbre. Le bon dieu décida de le récompenser pour son courage et ses belles actions et lui offrit des couleurs.
     
    C'est ainsi que les perroquets sont  devenus multicolores.

     

    Pourquoi les Japonais aiment-ils le riz ?
     
     
     
    Jadis, un homme très pauvre et très vieux vivait dans une petite maison en forme de champignon. Devant sa maison coulait un lac qui inondait souvent son domicile. Celui-ci était fragile à cause des tremblements de terre.
    Un jour, alors qu’il sortait, il aperçut des petites graines blanches dans le lac. Quelques jours après, un tremblement de terre eu lieu et le lac inonda de nouveau sa maison. Des petites billes blanches flottaient

    autours de lui. Comme le temps s’éclaircissait, le soleil chauffa l’eau du lac, ce qui fît gonfler ces graines et comme il était bloqué dans sa maison, il décida de les goûter. Il trouva que c’était un vrai régal. Il voulut refaire ce plat et décida de remplir un petit sac de graines. Il nagea sous sa maison, puis se rendit sur une colline non touchée par l’eau. Il y trouva une maison équipée, prit une casserole, y mit de l’eau puis versa les graines qui commencèrent à mijoter.
    Il chercha alors des épices pour assaisonner le plat. Il décida de le pimenter. Des effluves sortaient de la casserole lorsque les graines furent cuites. Il les mit dans une assiette et les trouva très bonnes, mais il manquait quelque chose. Il les nappa d’une sauce, s’assit sur la chaise, prit sa fourchette et trouva que c’était un régal.
    Après ce repas, il prit la décision de faire goûter son nouveau plat à tout le Japon en invitant tous les amis et en cuisinant un repas pantagruélique. Plus années après sa mort, les hommes du pays nommèrent les graines « le riz » car c’était le nom du vieil homme. Depuis ce jour, tout le monde aime le riz au Japon.
     
     



     

    Projet Contes étiologiques

  • Mardi 30 mai : classe de 4ème3 à la Philharmonie















    Atelier du son à la composition

  • Les élèves sont allés écouter le "Chant de la terre" de Gustav Mahler à la basilique de Saint Denis.

    ​ 






     

    Festival de Saint Denis

  • Le Steel-drum, c’est à dire « tambour d’acier » en Anglais, plus couramment appelé Pan « casserole », est un instrument de percussion mélodique.
    Il est originaire de Trinité-et-Tobago ( Caraïbes).










     

    Sortie des 5eme 1 - Le Steel drum

  • Vous trouverez ci-dessous le 2ème numéro du journal du collège :









     

    Journal du Collège 2ème numéro

  • Padlet Ressources : Une sélection de sites pour apprendre, réviser, travailler, découvrir et se cultiver hors la classe.

    Vous trouverez en suivant le lien ci-dessous un padlet mettant à disposition des élèves des ressources qui leur permettront de réviser, s'entraîner, faire des exercices de lecture, vocabulaire, orthographe, grammaire... à leur guise !
     

    Cliquer sur le lien ou copier/coller : https://padlet.com/madamemag_francais/8tesybrwvt5f



     

    Padlet Ressources : des sites pour apprendre

  • Un groupe d'élèves germanistes ont été reçu dans les locaux de l'assemblée nationale mardi 16 mai.

    Assemblée nationale 16 mai